Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


El cadou par El Guellil

Publié par The Algerian Speaker sur 28 Décembre 2013, 17:11pm

Catégories : #L'actualité en hommage à Abdou B (le quotidie

Les fêtes, hé oui, c'est la tradition de chez eux qui s'installe chez nous. Aujourd'hui il reçoit son cadeau. Il est fabriqué ici, lustré là-bas et expédié d'un autre là-bas. Il a trois âges. Son cadeau n'attend pas les faites, il vient un point c'est tout. Son cadeau a des pieds très loin de la cervelle. Il est très haut et sa tête aussi éloignée de ses pieds. C'est un corps immaîtrisable. Il en a fait des cures. A tel point qu'il ressemble à un cure dedans avec des oreilles. Son cadeau à lui a des petits. Il ramène des cadeaux aussi. Il arrive avec son sac à dos et c'est chez lui qu'il pose son sac à dos. Son cadeau est inestimable. Il ne s'achète pas. Il ne se revend pas. Il est éternel. Eternellement éternel. Ah son cadeau. Il est beau-beau. Il a un nez sous les lunettes. Heureusement que ses oreilles les portent bien. Des oreilles bonnes à tirer. Dommage qu'elles ne lui servent pas à écouter les conseils des sages. Pour lui, ce sont des cons - conseils. Son cadeau sait tout. Tout sur tout. Surtout quand il se tait. Son joker, c'est là-bas. Là-bas on sait c'est automatique, automatiquement. Son joker arrive en fin d'an dedans. Dedans, il a une dent contre tous. Mais un bon dentier. C'est d'ailleurs pour cela qu'il ne mâche pas ses mots. Il mord une joue pour en embrasser une autre. Il le cache bien derrière ses lunettes - écran - excentrique. Une crête montée sur le crâne, il ne vole pourtant pas plus haut que sa crête gominée. Son cadeau est nominé pour les oscars de la bêtise. Artiste quand même. Pour un public très triste évidemment. Comme une bougie il égaye les soirées mais fond à la même vitesse que la cire. Sir, son cadeau. Tu serais bon à être exposé en vitrine vintage. Pas évident qu'il trouve acquéreur, mais bon pour la déco… nade…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents